• gueretcecile

Si vous avez des idées noires

Dernière mise à jour : 23 déc. 2021

Si vous vous sentez isolé.e pendant les fêtes, que vous avez des idées suicidaires, que vous vous sentez en détresse ou désespéré.e, ne restez pas seul.e avec votre souffrance.


En cas de crise suicidaire, pour vous ou pour un proche :

Appelez le 3114, numéro national de prévention du suicide. Gratuit, confidentiel et accessible 7j/7 et 24h/24, depuis tout le territoire national. Assuré par des professionnels de soins spécifiquement formés pour assurer l’écoute, l’évaluation, l’orientation et l’intervention en lien avec le SAMU.


Vous pouvez aussi appeler le 15 ou le 112 (numéro européen) pour trouver de l’aide et de l’assistance.




Voici aussi des services de soutien anonymes et gratuits :


SOS Amitié : Service d’écoute bienveillant, gratuit, anonyme et confidentiel pour ceux qui traversent une période difficile. Permanence d’écoute téléphonique 24h/24 et 7j/7. Tél. 09 72 39 40 50 Tél. 01 46 21 46 46 (english) Tchat du lundi au dimanche de 13h à 3h du matin. Service gratuit d’écoute par messagerie électronique.


Fil Santé Jeunes : Service d’écoute anonyme et gratuit pour les 12-25 sur les thèmes de la santé, de la sexualité, de l’amour, du mal être, etc. Permanence d’écoute téléphonique tous les jours de 9h à 23h. Tél. 0 800 235 236 Tchat individuel ouvert tous les jours de 9 h à 22h.


Suicide Écoute : Écoute anonyme des personnes confrontées au suicide. Permanence d’écoute téléphonique 24h/24 et 7j/7. Tél. 01 45 39 40 00


SOS Suicide Phénix : Accueil et écoute anonyme de toute personne confrontée à la problématique du suicide. Permanence d’écoute téléphonique de 13h à 23h. Tél. 01 40 44 46 45 Permanence d’écoute par messagerie sur le site de l’association.


Phare Enfants-Parents : Espace d’accueil et d’écoute contre le mal-être et la prévention du suicide des jeunes s’adressant aux parents et aux jeunes. Permanence d’écoute téléphonique du lundi au vendredi de 10h à 17h.

Tél. 01 43 46 00 62 Permanence d’écoute par messagerie sur le site de l’association.




 

Pour les professionnels :

La création du numéro national de prévention suicide a été annoncé par le ministre de la Santé et des Solidarités lors de l’ouverture des Assises de la Santé mentale et de la psychiatrie le 27 septembre dernier. Il entre dans une stratégie nationale de prévention du suicide, impulsée par la feuille de route « Santé mentale et psychiatrie 2018 », avec trois autres axes d'actions complémentaires :

  • Le dispositif VigilanS créé en 2015 : Dispositif de veille et recontact des personnes ayant fait une tentative de suicide dans les suites de leur sortie des urgences ou d’une hospitalisation.

  • Des formations à la prévention du suicide pour les professionnels de santé (évaluation du risque suicidaire et intervention) et le déploiement de réseaux Sentinelles ; formation des médecins généralistes à la prise en charge de la dépression, incluant le repérage du risque suicidaire.

  • La prévention de la contagion suicidaire (dans les médias, sur les réseaux sociaux, dans les lieux publics ou les institutions (https://papageno-suicide.com)

90 vues0 commentaire