February 12, 2020

January 29, 2020

Please reload

Posts Récents

Soutiens psychologiques bénévoles #covid #confinement

March 25, 2020

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Aurélien, polyamoureux : « Nous sommes deux à prendre soin d’elle »

June 6, 2011

Aurélien, 32 ans, chef produit marketing : « Nous sommes deux à prendre soin d’elle »

 

« Déjà au collège, on me disait : “Deux amoureuses, ce n’est pas possible. Il faut choisir.” J’ai donc été monogame, parfois infidèle. Jusqu’à ce qu’en 2003 j’entende parler d’un couple à trois. Comment faire ? En rencontrer une, puis une autre ? Passer une annonce pour deux ? J’ai été avec une libertine, qui acceptait de coucher ailleurs sans aimer ; puis avec une fille trop possessive. Ça ne marchait pas… Je voulais organiser ma vie honnêtement, avec plusieurs personnes. En 2009, j’ai rencontré Meta et Thomas, polyamoureux depuis trois ans. Avec Meta, ce fut vite intense, sérieux. Bien sûr, j’ai eu du mal à trouver mes marques : leur couple était établi et j’étais le second, sans n’être pour autant qu’un amant. Et puis ils pensaient avoir un enfant… En septembre 2010, ils se sont pacsés. En novembre, nous avons fait une fête pour célébrer la fondation de notre famille. En décembre, Meta est tombée enceinte de Thomas, qui a tenu à ce que je sois le parrain. Ce sont eux les parents, mais je pense m’investir. Et Meta aimerait que nous ayons un enfant ensemble. Elle s’est installée avec Thomas, je cherche un appartement pas loin. Nous sommes deux à prendre soin d’elle, ça se passe bien. Depuis cet été, j’ai une relation importante avec Jessica, qui projette de venir vivre avec moi, agrandir la famille. Et j’ai aussi d’autres personnes dans ma vie. »

 

 

Retrouvez l'enquête sur psychologies.com: ici.

Ainsi que l'article "Heureux, les polyamoureux ?"  ainsi que les témoignages de :

- Isabelle, 38 ans : « J’ai trois amours et je découvre une complétude »

- Guilain, 29 ans : « Nous avons deux chambres et d’autres histoires »

- Aurélien, 32 ans : « Nous sommes deux à prendre soin d’elle »

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous