• Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

November 15, 2019

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Isabelle, 38 ans : « J’ai trois amours et je découvre une complétude »

June 6, 2011

Isabelle, 38 ans, sourcière : « J’ai trois amours et je découvre une complétude »

 

« J’étais avec Fredrik depuis dix-huit mois. Il était très allusif sur sa vie personnelle, secret. J’en souffrais, j’imaginais le pire… Quand il m’a dit qu’il aimait trois autres femmes, j’étais presque soulagée ! Surprise, certes, désorientée… mais étonnamment sereine. J’ai compris que je ne pouvais pas lui demander de choisir. J’ai aussi réalisé que j’avais toujours eu des difficultés, en couple, à me nourrir à une seule source. Ce que je ne m’autorisais pas avant était désormais possible… Au fond, je voulais mon bonheur, le sien, et tant mieux si nous pouvions aussi concourir à celui d’autres personnes ! J’ai aujourd’hui trois amours : Fredrik, depuis sept ans ; Gabriela, qu’il aime aussi ; et Paul. Chaque relation est spécifique des autres. Elles s’enrichissent, dialoguent, s’équilibrent. Je découvre une complétude : pouvoir développer différentes facettes de ma personnalité et de ma sexualité, sans que ce soit aux dépens des autres. Alors qu’avant je m’effaçais pour répondre aux désirs de mon compagnon, je suis aujourd’hui plus près de mes besoins. Et lorsque la situation change, la forme s’adapte. On en parle, on réajuste. Je m’investis beaucoup dans mes relations, que j’espère vivre le mieux et le plus longtemps possible. Fredrik souhaite que nous vieillissions ensemble : c’est, pour moi, une précieuse expression de son amour. »

 

Retrouvez l'enquête sur psychologies.com: ici.

Ainsi que l'article "Heureux, les polyamoureux ?"  ainsi que les témoignages de :

- Guilain, 29 ans : « Nous avons deux chambres et d’autres histoires »

- Aurélien, 32 ans : « Nous sommes deux à prendre soin d’elle »

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous