• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

Mise à jour en cours, pardon pour les bugs ;)

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Les femmes travaillent-elles mieux ?

May 7, 2012

Elles sont réputées plus organisées, plus sereines, moins autoritaires… Clichés ou réalité ? Études à l’appui, nous avons inspecté quelques idées reçues avec Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale.

 

Tout le monde croit que les filles sont meilleures en tout (sauf en sport). Du primaire à l’université, c’est vrai, elles sont toujours plus studieuses, plus concentrées et réussissent mieux. «Parce qu’elles doivent faire davantage d’efforts pour plaire à leurs parents, elles sont élevées dans le principe de réalité, plus que de plaisir », observe Hélène Vecchiali, psychanalyste et consultante en ressources humaines. Nous connaissons l’histoire : « Émerveillées d’avoir mis au monde un enfant mâle, complet, non castré, mais aussi du sexe “fort”, les mères contraignent moins leur garçon et le valorisent plus. » Tandis qu’ils sont encouragés à affirmer leur personnalité et à défendre leurs intérêts, les filles, elles, doivent être obéissantes, sages et coquettes. En sociologie, le débat entre égalitaristes et différentialistes fait rage. Les premiers pensent que l’inégalité des sexes est une construction sociale, tandis que les seconds croient nos différences naturelles, positives, riches et complémentaires, accordant notamment aux femmes des aptitudes particulières au care, ou « soin », et à l’empathie. Réalité ou clichés ? Nous avons demandé à Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale, de faire le point. La revue exhaustive des études scientifiques et comportementales publiées sur le sujet réserve quelques surprises… (...)

 

Sommaire

  • Elles ne savent pas diriger ?

  • Elles sont multi-tâches ?

  • Elles sont moins stressées ?

  • Elles sont plus sensibles ?

  • Elles se valorisent moins ?

  • La parité, c’est aussi de la bienveillance

  • Jean-Claude Le Grand : Chacun a des capacités masculines et féminines

Retrouvez l'intégralité de l'enquête sur psychologies.com, ici.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous