• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

Mise à jour en cours, pardon pour les bugs ;)

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Témoignage de Pascale : « Mon premier cours de chant fut terrible »

June 4, 2012

Pascale, 52 ans, directrice éditoriale d’une maison d’édition
 

« Mes parents écoutaient beaucoup de chansons françaises : Barbara, Brassens, Brel… La musique seule était absente de la maison. Le sujet était même un peu tabou depuis que ma grand-mère, excellente musicienne, avait vu vendre son piano pendant la guerre. Elle adorait aussi le chant, me trouvait une jolie voix. Pendant des années, j’ai chanté dans ma salle de bains. J’avais la velléité d’apprendre, mais le temps passait, pris par le travail… Jusqu’à ce qu’en 2005 je suive enfin des cours particuliers.

Le premier fut terrible : il fallait chanter quelque chose “du répertoire”, alors que je ne connaissais aucun air lyrique ! Mais après quelques mois d’ennuyeux exercices, j’ai étudié mes premières partitions de Bellini. Restait un problème : ne sachant pas lire la musique, je devais faire d’énormes efforts de mémorisation.

Je me suis donc inscrite, en 2006, à un enseignement collectif de solfège pour adultes au conservatoire. Ce fut magique ! J’y ai aussi suivi des cours de chant puis intégré l’atelier d’art lyrique. Avec un metteur en scène, un professeur de chant et un pianiste, nous montons depuis quatre ans de petits opéras. C’est merveilleux ! Chacun est accueilli, avec son niveau, sa progression, sans jugement ni examen.

J’ai bien sûr des moments de découragement, mais soutenue par ma prof de chant, j’ai toujours du plaisir. Chanter ensemble, se retrouver pour répéter sont des moments de partage formidable. Grâce au théâtre, j’ai l’impression de vivre pleinement l’émotion de la musique. Sans compter, aussi, le bonheur d’être applaudie. Je suis si heureuse d’avoir découvert la musique que j’ai rejoint le conseil d’administration des cours d’adultes, et compte bien m’y investir pour offrir à d’autres ce privilège. »

 

Retrouvez l'enquête "la musique n'a pas d'age" et l'intégralité de l'article sur psychologies.com, ici.

 

Et les témoignages de :

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous