• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

Mise à jour en cours, pardon pour les bugs ;)

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Thérapie : Connaissez-vous la somatic experiencing ?

February 9, 2015

Encore peu connue en France, cette thérapie originale est très développée aux États-Unis. Son principe: nous pouvons nous libérer en douceur d’un traumatisme en transformant les sensations physiques qui lui sont liées.

 

Que fait la souris juste avant de se trouver coincée dans les pattes du chat ? Elle fait la morte. Que faisons-nous, humains, lorsque nous sommes confrontés à un danger qui dépasse notre capacité à y faire face? Nous aussi, nous nous figeons. Quand le combat ou la fuite ne sont plus possibles, c’est en effet « la dernière réponse instinctuelle dont disposent les reptiles et les mammifères », souligne l’Américain Peter A. Levine, fondateur d’une méthode thérapeutique de résolution du traumatisme appelée somatic experiencing (SE) ou « expérience somatique ». Peu connue en France (une cinquantaine de praticiens), elle est très développée aux États-Unis.

C’est en étudiant les animaux que ce physiologiste a eu, il y a une quarantaine d’années, l’intuition d’une similitude entre leur réponse face au danger et la nôtre. Mais il a aussi observé une différence essentielle. Si le chat ne mange pas la souris après avoir joué avec elle, celleci sort du figement, court dans tous les sens et, en déchargeant la tension retenue (elle fuit et attaque « dans le vide »), reprend le cours de sa vie sans dommages. L’homme, lui, rationalise, cherche des explications, veut montrer qu’il s’en relève et que tout va bien. Et de ce fait il laisse le figement se perpétuer. Pour Peter A. Levine, c’est ce mécanisme de prolongement du figement bien au-delà de la période de danger qui crée le traumatisme. Et non l’événement en lui-même.(...)

 

Sommaire :

  • Rompre le cercle vicieux

  • La clé : notre système nerveux

  • L'avis de François Lafond, psychologue clinicien et psychothérapeute, spécialiste des neurosciences et du stress post-traumatique au sein des forces armées canadiennes.

  • Encadré : Que faire en cas de chute ?

 

À lire : " Guérir par-delà les mots" de Peter A. Levine. Dans ce deuxième ouvrage, qui vient d’être traduit en français, l’auteur reprend avec plus de clarté et de références aux neurosciences les concepts évoqués dans Réveiller le tigre (InterÉditions, 2013). Des exercices simples permettent d’apprivoiser sa méthode pour soi (InterEditions, 2014).

 

Où s'adresser ? Association des praticiens francophones de la somatic experiencing

 

Retrouvez l'article dans son intégralité sur psychologies.com, ici.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous