• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

Mise à jour en cours, pardon pour les bugs ;)

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Enquête : "Le porno est-il bon pour le couple ?"

October 5, 2015

Les films X ne sont pas qu’une pratique solitaire. Certains couples découvrent de nouvelles expériences, nourrissent leurs fantasmes et pimentent leur vie sexuelle en regardant des vidéos pornos. Une fantaisie parfois risquée.

 

 «Qui c’est qui va se faire baiser ?» interroge l’homme en accueillant l’équipe de tournage dans son salon de coiffure. « Bah, c’est moi ! » répond Christelle, 38 ans, de Lyon, avec un grand sourire. Comme promis par les « tags » identifiant la scène, celle qui est désignée comme « cougar » enchaîne fellation, levrette et sodomie. D’abord devant la caméra puis, magie du Net, devant plusieurs millions de personnes. En deux jours. Sur Jacquie&Michel, xHamster ou Tukif, les compteurs s’affolent à l’apparition d’une nouvelle vidéo. Derrière ces chiffres, une flopée de solitaires, hommes et femmes de tous les âges et de tous les horizons, se pignolent en choeur (ou en différé). Mais aussi des couples. C’est que, avec la généralisation du haut débit, « mater un porno » est devenu simplissime. Plus besoin de raser les murs pour louer Défonce totale au vidéoclub. Ni même de cacher le fichier téléchargé dans le dossier « assurance » de l’ordinateur… Quelques barres 3 ou 4G sur son Smartphone suffisent désormais pour accéder, en streaming et gratuitement, à des milliers de paires de fesses. Fastoche. Et courant, car, selon l'enquête Ifop « Sexe, média et société » pour Marc Dorcel (2009), 57 % des Français ont déjà visionné un porno en couple.

 

Faut-il s’en désoler ? « Au contraire ! lance Grégory Dorcel, directeur général des productions de films Marc Dorcel. Le sexe étant plutôt une pratique de couple, le porno y a sa place. C’est un (...)

 

 

Sommaire:

  • L’envie de s’y frotter

  • Le fantasme du baiseur idéal

  • Du cul sorti de nulle part

 

Retrouvez l'article dans son intégralité sur psychologies.com, ici.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous