• Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

November 15, 2019

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Enquête "Transhumanisme : voulons-nous vivre 140 ans ?"

October 5, 2015

 

Demain, nous serons tous réparables, en bonne santé, heureux, productifs, voire immortels. C’est la promesse fascinante et inquiétante des transhumanistes, ces futurologues américains qui font des émules en France. Entre science et fiction, perfectionnement de l’être et vertige du néant, exploration de ces prophéties technologiques.

 

Nous serions face à « un choix ontologique majeur, de la même teneur que le passage du paléolithique au néolithique », souligne le philosophe Dominique Lestel. Un choix que nous devrions faire vite, très vite. Présentée comme un enchaînement inéluctable, alimentée par les fortunes des géants du Net – on y croise les fondateurs de Wikipédia, Amazon, Paypal, Facebook... – et de la recherche internationale, civile comme militaire – Google a même ouvert son campus en Californie, la Singularity University, en partenariat avec la Nasa ! –, la puissance du mouvement transhumaniste a de quoi nous inquiéter. S’appuyant sur la convergence des NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives), ces futurologues annoncent l’éradication des maladies ainsi que de spectaculaires améliorations de l’homme. Avec, en ligne de mire, le passage au « posthumanisme », soit l’avènement du « techno sapiens », mû par une intelligence artificielle. Partout dans le monde, nombreuses sont les avancées informatiques, biologiques, cognitives ou médicales à être mises sous cette bannière. Un jour, nous apprenons que des spermatozoïdes artificiels pallient la stérilité, nous rapprochant, avec le futur utérus artificiel, de la gestation « hors corps ». Un autre, que les ordinateurs surpuissants séquencent en quelques secondes l’ADN de tumeurs cancéreuses pour un traitement ciblé et personnalisé. Bientôt, nous serons parcourus de (...)

 

 

Sommaire :

  • Des avancées spectaculaires

  • Les dérives du « toujours plus »

  • Une quête de perfection

  • Le corps au rebut

  • La solitude du super-héros

  • 2045, la fin de l'humain ?

  • 3 innovations du transhumanisme

 

Retrouvez l'article dans son intégralité sur psychologies.com, ici.
 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous