• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

Mise à jour en cours, pardon pour les bugs ;)

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Enquête : Faut-il admirer l'autre pour l'aimer ?

July 9, 2013

Le regarder avec des étoiles dans les yeux, parler d’elle comme d’un génie. Le sentiment d’admiration accompagne toujours les débuts amoureux. Ce délicieux aveuglement, ce plaisir d’être fier de l’autre seraient même la condition nécessaire de l’amour qui dure.

 

 Il y a ceux qui, depuis vingt ans, posent toujours un regard béat sur leur partenaire ; ceux qui s’y sont faits et ne s’ébahissent plus devant sa culture ou son sens du rythme. Et puis il y a les entre-deux, ceux qui s’émerveillent par à-coups. « Je sais que mon mari est brillant, mais je ne me le répète pas tous les jours quand il se brosse les dents ou que nous poussons le Caddie des courses ! Et puis, de temps en temps, au détour d’une conversation, à nouveau il m’épate. Et je retrouve ce sentiment inchangé depuis dix ans, cette bouffée d’éblouissement qui nourrit mon amour pour lui», raconte Virginie, 45 ans. L’admiration est un point de départ indispensable au couple, « sans lequel il n’y a pas de connaissance possible de l’autre », annonce la philosophe Cynthia Fleury. C’est une curiosité, « un geste précieux d’attention, une passion du cerveau avant d’être une passion du coeur. Une faculté à se décentrer, à déployer son regard hors de soi pour y trouver matière à aimer ».

 

Le moteur du désir

Au moment de la rencontre amoureuse, nous ne sommes qu’émerveillement. Dans cette période de découverte, l’admiration est le ciment du duo en devenir. Elle fonde le mythe du couple, l’histoire qu’il se raconte comme étant à la fois sa genèse et sa destinée. Elle donne un socle de confiance puissant, solide, pour construire. (...)

 

 

Retrouvez l'article dans son intégralité sur psychologies.com,ici.

 

Retrouvez aussi :

- L'interview de Cynthia Fleury, psychanalyste et philosophe: "L’admiration protège le couple de la matérialité du quotidien."

- L'interview d'Yves Mairesse, gestalt thérapeute : "Aimer, c’est aller vers la surprise."

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous