• Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

Mise à jour en cours, pardon pour les bugs ;)

November 12, 2019

September 19, 2019

April 30, 2019

Please reload

Posts Récents

Enquête : "Réfugiés : ceux qui aident ont besoin d’aide"

March 25, 2016

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Enquête : "Développement personnel : des stages au secours du sexe ?"

January 4, 2016

“Slow sex”, méditation orgasmique, tao du sexe, massages tantriques… Avec ou sans partenaire, de nombreuses propositions s’offrent à nous pour développer notre capacité au plaisir et à la jouissance. Le septième ciel est-il vraiment à portée de stage ?

 

 

« Une pantoufle et un plaid » : voilà ce que Delphine et son mari, Pierre, tous deux 40 ans, avaient apporté pour représenter leur sexualité lors de leur premier stage de développement personnel (DP) en groupe sur ce thème. « Du confortable, de la routine. Après dix-neuf ans de vie commune, nous avions envie d’autre chose. J’avais d’abord évoqué un stage sur les fantasmes et les jeux sexuels, il a dit “super !” Nous avons commencé par celui sur la communication sexuelle, plus proche de nos difficultés. Il a dit “bof” », s’amuse-t-elle. Ont suivi deux sessions sur des thèmes plus olé olé et même une journée pour apprendre le massage tantrique, orgasme à la clé.

 

Depuis quelques années, le DP se fait polisson. Psychanalyste, sexothérapeute et animateur de stages de tantra, Alain Héril constate un retour aux années hippies, la revendication politique en moins : « Dans les années 1970, la sexualité était au centre du développement de la personne, porteuse d’un message d’émancipation. Il s’agissait de combattre un ordre social asphyxiant, de se libérer des carcans traditionnels, d’émanciper les femmes. Depuis une quinzaine d’années, après le repli des années sida, cela revient à la mode. Sauf qu’il ne s’agit plus de changer le monde, mais de mieux se connaître. » Avec aussi l’idée que le sexe peut s’apprendre et la promesse de découvrir de nouveaux plaisirs, plus intenses et plus vastes. Dans une société qui nous invite au dépassement de soi et à la performance, il convient (également) d’être au top dans sa culotte. (...)

 

 

Sommaire:

  • Revoir le B.A-BA

  • Apprendre des techniques

  • Être au clair sur ses besoins

  • Savoir où en est son couple

  • Avant de se lancer

 

Retrouvez l'enquête dans son intégralité sur psychologies.com, ici

 

Ainsi que les témoignages :

- De Delphine, 40 ans : "Grâce aux stages de DP sur la sexualité, on s’éclate et on est beaucoup plus libérés et créatifs qu’avant"

- De Vincent, 52 ans : "Ce que les groupes autogérés de tantra m'ont appris sur ma sexualité ”

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous