Pourquoi faire une thérapie de groupe ?

Cocon chaleureux pour mieux se connaître, développer des relations plus ajustées et s’autoriser plus de liberté dans sa façon d’être au monde, le groupe est un moment précieux de soutien et de transformation.

  • Une découverte de soi à l’occasion de l’autre

Chaque participant s’engage à respecter des règles de confidentialité, de respect de soi et de l’autre, d’écoute et de non-jugement. Dans ce cadre sécurisant et bienveillant, vous pouvez explorer votre qualité de présence et découvrir ce que ces contacts authentiques vous révèlent de vous-même.

  • Un révélateur de vos fonctionnements

Le cadre protégé du groupe permet de repérer vos blocages, répétitions, projections, les résonnances avec votre histoire, mais aussi d’expérimenter, en confiance et dans la durée, comment vous existez avec les autres. Oser ressentir, dire qui vous êtes, ce que vous vivez, fixer vos limites et éprouver celles des autres.

  • Un précieux enrichissement

Dans un groupe, nous sommes tous différents ! Chacun vient avec sa complexité, son histoire, ses difficultés. L’occasion de faire un pas de côté, de se nourrir d’autres façons de voir et vivre le monde.

  • Un moment privilégié à partager ensemble

La thérapie de groupe est un temps de pause, un peu hors du monde. C’est un moment pour ralentir, prendre le temps de sentir, d’éprouver finement le contact avec l’autre, d’observer l’évolution des émotions, de déplier ce qui est vécu. Vous pourrez bien sûr travailler vos difficultés, mais aussi vos ressources, vos appuis, le bonheur de vivre pleinement en relation avec l’autre et de sentir le vivant en soi.

  • Un laboratoire d’expérimentation de soi avec les autres

Le groupe offre un lieu sûr et soutenant pour expérimenter, dans le temps, de nouvelles façons d’être en relation. Sortir de nos blocages, nos répétitions. Aller vers plus de créativité et de liberté.

La thérapie de groupe peut aussi faire peur

Peur de raconter sa vie à des inconnus, de leur jugement, de ce qui pourrait se passer, d’être submergé par ses émotions… Des craintes légitimes, qui disent bien ce que ce travail peut apporter de réparateur et de transformateur, s'il est mené dans la bienveillance et la sécurité.

Groupes mensuels de psychothérapie et développement personnel

 

Un samedi par mois, à Tours, groupe continu de psychothérapie en co-animation avec Laurent Martinet gestalt-thérapeute et art-thérapeute

Un vendredi par mois, à Tours, cercle de femmes animé en alternance avec

Sandra Mangano, gestalt-praticienne

Un lundi par mois, à Tours, groupe pour jeunes et futurs retraités, en co-animation avec Maria do Couto, gestalt-praticienne.

Groupes ponctuels de psychothérapie et stages de développement personnel

 

"S'ouvrir à l'inattendu

 dans la rencontre avec l'autre"

Stage de deux jours en petit groupe (8 personnes), au 34 Rue Dauphine, 75006 Paris.

Prochaines dates à venir

Stage "Terre et écriture",

animé avec Delphine Sommier artiste et gestalt-praticienne, à Reugny (37). Dans un cadre bucolique, en vallée de la Brenne, au coeur de la Touraine. Prochaines dates à venir.

 

Comment se passe le travail en groupe ?

C’est un temps de thérapie une journée par mois, partagé avec une douzaine de participants et encadré par deux professionnels psychopraticiens. La régularité des regroupements et l’engagement de tous à respecter les règles du groupe créent un environnement bienveillant, chaleureux et sécurisant, favorable à un travail profond et transformateur.

Après une journée d'essai, les participants s'engagent à venir à 3 regroupements consécutifs. Reconduit d’une année sur l’autre, le groupe peut intégrer de nouvelles personnes en fonction des places disponibles.

Le travail thérapeutique en groupe peut prendre plusieurs formes:

 

  • De la thérapie « en » groupe : Une personne bénéficie d’un moment de thérapie avec un ou les deux thérapeutes, éventuellement avec la participation d’autres membres du groupe pour, par exemple, permettre des mises en situation, des psychodrames, vivre le soutien des autres participants, explorer ses processus de contact, etc.

  • Des expérimentations ou des partages en petits groupes, parfois sur des thèmes précis (le couple, l’argent, le désir, l’image de soi…)

 

  • Du travail corporel ou créatif : rêve éveillé, centrage sur le corps et les sensations, mises en mouvement, conte, dessin…

 

  • De la thérapie « de » groupe : Le groupe n’est pas que la somme des individus qui le constituent. Il est aussi un organisme en soi et en mouvement, traversé par des contradictions, des sentiments d’attachement et d’opposition. Il se nourrit des relations inter-personnelles qui s’y nouent, des sous-groupes qui s’y constituent, des rôles pris par chacun des participants. Nous proposons donc des moments de travail sur la dynamique du groupe, les processus psychologiques qui y émergent et s’y développent, ainsi que leur régulation.

Pour que tous les participants se sentent accueillis dans le groupe, un "cadre" bienveillant, chaleureux et sécurisant est nécessaire.

Le "cadre" désigne l’ensemble des conditions qui permettent au processus thérapeutique de se dérouler dans la confiance et la sécurité. En plus de l'indispensable confidentialité et de l'attention portée au non-passage à l'acte, il est important de savoir qu'aucune expérimentation ou mise en mouvement n’est obligatoire. Vous pouvez toujours dire « non » lorsque vous le souhaitez ou formuler vos propres limites. Chaque expérimentation est possiblement suivie de « feed back », c’est-à-dire de retours d’expérience qui vous permettent de verbaliser vos ressentis, vos prises de consciences, vos interrogations.

Nous demandons aux participants d’être suivis en thérapie individuelle (que ce soit avec l’un des deux encadrants ou avec quelqu’un d’autre), afin qu’ils puissent être soutenus entre deux regroupements et puissent, si besoin, approfondir ce qui y a été vécu.

Comment se déroule la journée ?

 

Après un moment pour se retrouver autour d’un café ou d’un thé, nous nous installons dans la grande salle, celle du travail thérapeutique. Nous commençons par rappeler les règles du groupe, puis proposons un temps de « météo » pendant lequel chacun évoque, en quelques minutes, comment il se sent, avant de commencer le travail en groupe.​​

La journée est interrompue par une pause déjeuner d’une heure trente.

Nous clôturons à 18h, après un nouveau moment de « météo » qui permet à chacun de dire comment il se sent et avec quoi il repart.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône