• Cécile Guéret

Viol, inceste : pourquoi les victimes se taisent


Au moment où elles subissent des violences sexuelles, 56 % des victimes disent n’avoir pu en parler à personne¹. Comment expliquer ce silence ?